Premier Tech poursuit son développement à Senan (89) en France.

À Senan, dans l’Yonne, la Région-Bourgogne-Franche-Comté a octroyé, dans le cadre de son Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) et la mesure « Fonds de relocalisation et de transition vers une économie décarbonée », une subvention de 326 000 € à l’entreprise québécoise Premier Tech. Ce Plan vise à accompagner des programmes d’investissement en lien avec la transition énergétique et écologique et s’inscrit dans un projet de relance économique, mis en place pour financer massivement les projets des entreprises qui créent et/ou préservent des emplois de la région.

En 2020, l’entreprise a fait l’acquisition d’EPARCO à Senan, permettant par la même occasion de préserver et consolider 20 emplois dans la région.  En plus d’avoir contribué au développement des compétences de ces nouveaux équipiers, en les formant à un nouveau procédé industriel, elle s’est engagée à créer de 5 à 10 nouveaux emplois d’ici 2025, deux desquels ont déjà été créés à ce jour.

La filiale européenne du groupe Premier Tech Eau et Environnement est spécialisée dans le domaine de l’assainissement autonome et de la récupération d’eau de pluie. Ses innovations et son modèle de développement sont fondés sur la protection de l’environnement et de la santé humaine, particulièrement dans le secteur de l’assainissement non collectif. Son produit phare, le biofiltre Ecoflo® possède la plus faible empreinte carbone pour une installation septique, sur le marché.

« En plus de participer à la vitalité économique de la région, cet investissement s’inscrit parfaitement dans notre volonté de longue date de protéger l’environnement et la santé en créant des milieux de vie attrayants et sûrs pour toutes nos communautés grâce à des solutions durables, écoresponsables et accessibles à tous », explique Henri Ouellet, président de Premier Tech Eau et Environnement.

Pour Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté : « Notre plan de relance
participe au rebond économique tout en amplifiant l’action régionale en faveur de la transition écologique. Le soutien à Premier Tech va totalement dans ce sens en confortant l’activité industrielle au cœur d’un territoire rural, en créant des emplois et en misant sur l’innovation. »

Cette aide financière, combinée au projet d’investissement de 2,5 millions d’euros de Premier Tech, visait à augmenter ses capacités de production grâce à l’aménagement et la modernisation de ses infrastructures et à l’implantation de nouveaux équipements industriels. La subvention régionale a permis l’achat de deux fours de rotomoulage utilisés pour la fabrication des cuves d’assainissement.

Inauguration senan avec élus locaux
De gauche à droite 
M. Aomar, Président communauté de commune de l’Aillantais,
M. Oullet Henri, Président Premier Tech Eau et Environnement,
M. Soret, Vice-président Région Bourgogne Franche Comté,
M. Chat, Maire de Senan.
 

Premier Tech est une entreprise internationale aux liens privilégiés avec la France. Elle est établie dans six régions et huit sites de production différents sur le territoire. Depuis dix ans, elle connaît une croissance continue et accélérée en France, soutenue par la force de ses 400 équipiers, dont près de 50 sont basés dans la région Bourgogne-Franche-Comté, à Senan (89) mais aussi à Cluny (71), où elle a fait l’acquisition des trois entreprises Aqua Assainissement, AMI assainissement et NEVE environnement en 2020.

La France représente un de ses premiers pôles stratégiques en matière d’innovation, son deuxième pôle industriel en matière d’effectifs et son troisième pays en ce qui concerne les ventes. L’entreprise figure même parmi les six principaux investisseurs canadiens de l’Hexagone. Avec ses efforts d’investissements et de création d’emplois dans l’industrie manufacturière en France, Premier Tech continue de contribuer au développement économique, mais surtout s’engage à trouver des solutions durables et innovantes.

 

 

Ceci pourrait vous intéresser